Hausse des prix : la BAD s'inquiète

11/05/2008
Hausse des prix : la BAD s'inquiète

La Banque africaine de développement a prévenu dimanche que le presque doublement des prix d'aliments de base au cours des derniers mois avait des répercussions graves en Afrique, en particulier pour les pays les plus pauvres. Dans un rapport intitulé Perspectives économiques en Afrique, rendu public dimanche avant le sommet annuel de la Banque cette semaine, l'institution a souligné le besoin urgent d'agir.

"A côté de la hausse des prix du pétrole, au cours des trois derniers mois depuis janvier, les prix de quelques uns des plus importants aliments de base ont presque doublé", indique le rapport.Le prix du riz est passé de 373 à 760 dollars la tonne, pendant que le maïs a augmenté de 171 à 220 dollars la tonne.

"Ces vastes et soudaines hausses des prix commencent à avoir de graves répercussions dans de nombreux pays africains", note la Banque.

Le rapport indique que la situation frappe plus durement les pays les plus pauvres parce que leurs habitants pauvres doivent consacrer une plus forte proportion de leur revenus pour se nourrir.

Ce rapport est le reflet de la réalité au Togo où les denrées de première nécessité ont connu une hausse spectaculaire ces derniers mois.

Le gouvernement n'a pas attendu pour prendre des mesures visant à réguler les prix. Malgré ses efforts et ceux de l'Association togolaise des consommateurs (ATC), la flambée semble difficile à contenir. D'autant que ce phénomène ne touche pas seulement le Togo ou l'Afrique, mais l'ensemble des pays en voie de développement.

La Banque africaine de développement tient son sommet annuel au Mozambique les 14 et 15 mai.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !