Hausse des prix : le bout du tunnel dans 3 ans

20/05/2008
Hausse des prix : le bout du tunnel dans 3 ans

Les prix des produits alimentaires de base pourraient rester élevés pendant les trois prochaines années, entravant ainsi la lutte contre la pauvreté, a déclaré mardi un haut responsable de la Banque mondiale (BM). Les prix de la nourriture ont augmenté à un rythme "surprenant", ne laissant que peu de temps aux gouvernements et aux communautés pour réagir, selon Juan José Daboub, directeur général de la BM.

"Ce phénomène est appelé à durer plusieurs années. Il ne s'agit pas de quelques semaines ou de quelques mois. Cela pourrait être deux ou trois ans. CE n'est pas un phénomène de court-terme", a-t-il dit à des journalistes lors d'un forum à Singapour.La flambée des denrées alimentaires de base, comme le riz, le maïs ou le blé, a provoqué des "émeutes de la faim" dans plusieurs pays, ravivant la crainte d'une famine parmi les plus pauvres.

"Pour ceux qui vivent en Asie, un prix mondial du riz à plus de 1.000 dollars la tonne est sans précédent, et cela fait mal car le riz constitue un tiers des rations caloriques quotidiennes d'un foyer typique", a-t-il ajouté.

"En prix réels, le riz est maintenant plus cher qu'il ne l'a jamais été depuis le choc du prix des matières premières au milieu des années 70", a-t-il précisé.

L'envolée des prix de l'alimentation et du pétrole ont plongé 100 millions de personnes dans la misère, selon M. Daboub.

Les efforts entrepris pour éliminer la pauvreté dans le monde pourraient être retardés de sept ans si les prix restaient élevés pendant les trois prochaines années, a-t-il ajouté.

Le Togo comme l'ensemble des pays africains est frappé de plein fouet par la hausse des prix. Le gouvernement a pris des dispositions pour atténuer les hausses, mais il est confronté à un phénomène mondial sur lequel il a peu de prise.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.