Heidelberg vise des marchés à forte croissance

09/03/2013
 Heidelberg vise des marchés à forte croissance

Le Groupe allemand Heidelberg Cement a annoncé samedi la construction d’une unité de broyage au Burkina Faso pour un investissement de 50 millions de dollars. La capacité estimée est de 0.65Mt/an.

« Le développement de ce nouveau site fait partie de notre stratégie d’expansion de nos capacités de clinker et de ciment à destination des marchés africains en pleine expansion », a indiqué Bernd Scheifele (photo), le président de la société.

Heidelberg Cement mise également sur le Togo. Il construit deux usines dans le pays. La première, située à Tabligbo,  produira 1,5 million de tonnes de clinker par an et la seconde, implantée à Dapong, 200.000 tonnes de ciment annuellement. L’investissement est conséquent, plus de 300 millions de dollars.

Pour M. Scheifele, le choix du Togo répond de la même façon à une stratégie de recentrage vers des marchés à forte croissance. La société cible les clients togolais, mais également les pays de la région où la demande en ciment explose. 

Heidelberg assure que les deux usines permettront de créer 1.300 emplois.

Le projet est en partie financé par la SFI (Société financière internationale-Groupe de la Banque mondiale).

La mise en service des deux nouvelles usines est prévue en 2015.

Heidelberg est active dans plusieurs pays d’Afrique : RDC, Gabon, Bénin, Tanzanie, Burkina Faso, notamment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.