Heidelberg vise des marchés à forte croissance

09/03/2013
 Heidelberg vise des marchés à forte croissance

Le Groupe allemand Heidelberg Cement a annoncé samedi la construction d’une unité de broyage au Burkina Faso pour un investissement de 50 millions de dollars. La capacité estimée est de 0.65Mt/an.

« Le développement de ce nouveau site fait partie de notre stratégie d’expansion de nos capacités de clinker et de ciment à destination des marchés africains en pleine expansion », a indiqué Bernd Scheifele (photo), le président de la société.

Heidelberg Cement mise également sur le Togo. Il construit deux usines dans le pays. La première, située à Tabligbo,  produira 1,5 million de tonnes de clinker par an et la seconde, implantée à Dapong, 200.000 tonnes de ciment annuellement. L’investissement est conséquent, plus de 300 millions de dollars.

Pour M. Scheifele, le choix du Togo répond de la même façon à une stratégie de recentrage vers des marchés à forte croissance. La société cible les clients togolais, mais également les pays de la région où la demande en ciment explose. 

Heidelberg assure que les deux usines permettront de créer 1.300 emplois.

Le projet est en partie financé par la SFI (Société financière internationale-Groupe de la Banque mondiale).

La mise en service des deux nouvelles usines est prévue en 2015.

Heidelberg est active dans plusieurs pays d’Afrique : RDC, Gabon, Bénin, Tanzanie, Burkina Faso, notamment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !