Heidelberg vise des marchés à forte croissance

09/03/2013
 Heidelberg vise des marchés à forte croissance

Le Groupe allemand Heidelberg Cement a annoncé samedi la construction d’une unité de broyage au Burkina Faso pour un investissement de 50 millions de dollars. La capacité estimée est de 0.65Mt/an.

« Le développement de ce nouveau site fait partie de notre stratégie d’expansion de nos capacités de clinker et de ciment à destination des marchés africains en pleine expansion », a indiqué Bernd Scheifele (photo), le président de la société.

Heidelberg Cement mise également sur le Togo. Il construit deux usines dans le pays. La première, située à Tabligbo,  produira 1,5 million de tonnes de clinker par an et la seconde, implantée à Dapong, 200.000 tonnes de ciment annuellement. L’investissement est conséquent, plus de 300 millions de dollars.

Pour M. Scheifele, le choix du Togo répond de la même façon à une stratégie de recentrage vers des marchés à forte croissance. La société cible les clients togolais, mais également les pays de la région où la demande en ciment explose. 

Heidelberg assure que les deux usines permettront de créer 1.300 emplois.

Le projet est en partie financé par la SFI (Société financière internationale-Groupe de la Banque mondiale).

La mise en service des deux nouvelles usines est prévue en 2015.

Heidelberg est active dans plusieurs pays d’Afrique : RDC, Gabon, Bénin, Tanzanie, Burkina Faso, notamment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.