Hommage à un serial entrepreneur

20/12/2013
Hommage à un serial entrepreneur

La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a rendu hommage jeudi soir à Koffi Gervais Djondo (photo), fondateur du Groupe Ecobank et de la compagnie aérienne régionale Asky, ancien ministre et ancien président de la CCIT.

'Koffi Gervais Djondo a su transcender tous les clivages et les obstacles pour concrétise ses rêves. Sa vision, son engagement sont une source d’espoir et d’inspiration pour toute la jeunesse’, a déclaré Jonathan Fiawoo, le directeur général de la Chambre de commerce.

A 80 ans, ce visionnaire est parvenu à bâtir deux entreprises à succès dans la banque et l’aérien ; il lui reste à concrétiser son dernier projet, la création d’une compagnie maritime continentale.

‘Ce n’est pas l’argent qui est important. C’est plutôt aider les autres à réussir. Je le fais et je continue de le faire. C’est mon idéal’, confiait-il récemment à un magazine.

Pour Jean Kakou Diagou, le patron des patrons ivoriens, M. Djondo doit sa réussite en une forte croyance sur les potentialités de l’Afrique et sur le développement du secteur privé.

De nombreuses personnalités assistaient à la cérémonie dont le président de l’Assemblée nationale et les ministres de la Planification, du Commerce, de l’Economie numérique et de l’Action sociale ainsi que plusieurs ambassadeurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.