Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

16/03/2010
 Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

Le Premier ministre du Togo, Gilbert Houngbo, s’est adressé mardi aux participants réunis à New Delhi pour le 6e Forum de partenariat Inde-Afrique, organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes (CFI). 

Le chef du gouvernement a identifié quatre grands axes susceptibles de créer les bases d’une coopération pérenne entre l’Inde et l’Afrique.
D’abord, estime-t-il, les lignes de crédit accordées par le gouvernement indien ne suffiront pas à répondre aux besoins de développement du continent africain ; il est donc « indispensable de libérer tout le potentiel dont nous disposons ».
M. Houngbo explique que cette stratégie doit reposer sur un partenariat qui s’inscrit dans un esprit de coopération Sud-Sud ; cela signifie que la coopération ne doit pas se limiter aux contrats commerciaux, mais à l’ensemble des secteurs de développement, y compris les projets à caractère humanitaire, la bonne gouvernance, etc…
Pour le Premier ministre, le dernier axe d’un partenariat harmonieux est l’établissement d’une relation élargie aux institutions, au gouvernement et à la société civile.
« Aucune nation ne peut sous-traiter son développement. Le développement s’opère à partir du moment où chaque pays est en mesure de gérer ses propres ressources.
Gilbert Houngbo a souhaité que le prochain Forum Inde-Afrique se tienne au Togo l’année prochaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.