Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

16/03/2010
 Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

Le Premier ministre du Togo, Gilbert Houngbo, s’est adressé mardi aux participants réunis à New Delhi pour le 6e Forum de partenariat Inde-Afrique, organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes (CFI). 

Le chef du gouvernement a identifié quatre grands axes susceptibles de créer les bases d’une coopération pérenne entre l’Inde et l’Afrique.
D’abord, estime-t-il, les lignes de crédit accordées par le gouvernement indien ne suffiront pas à répondre aux besoins de développement du continent africain ; il est donc « indispensable de libérer tout le potentiel dont nous disposons ».
M. Houngbo explique que cette stratégie doit reposer sur un partenariat qui s’inscrit dans un esprit de coopération Sud-Sud ; cela signifie que la coopération ne doit pas se limiter aux contrats commerciaux, mais à l’ensemble des secteurs de développement, y compris les projets à caractère humanitaire, la bonne gouvernance, etc…
Pour le Premier ministre, le dernier axe d’un partenariat harmonieux est l’établissement d’une relation élargie aux institutions, au gouvernement et à la société civile.
« Aucune nation ne peut sous-traiter son développement. Le développement s’opère à partir du moment où chaque pays est en mesure de gérer ses propres ressources.
Gilbert Houngbo a souhaité que le prochain Forum Inde-Afrique se tienne au Togo l’année prochaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.