Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

16/03/2010
 Houngbo : « Aucune nation ne peut sous-traiter son développement »

Le Premier ministre du Togo, Gilbert Houngbo, s’est adressé mardi aux participants réunis à New Delhi pour le 6e Forum de partenariat Inde-Afrique, organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes (CFI). 

Le chef du gouvernement a identifié quatre grands axes susceptibles de créer les bases d’une coopération pérenne entre l’Inde et l’Afrique.
D’abord, estime-t-il, les lignes de crédit accordées par le gouvernement indien ne suffiront pas à répondre aux besoins de développement du continent africain ; il est donc « indispensable de libérer tout le potentiel dont nous disposons ».
M. Houngbo explique que cette stratégie doit reposer sur un partenariat qui s’inscrit dans un esprit de coopération Sud-Sud ; cela signifie que la coopération ne doit pas se limiter aux contrats commerciaux, mais à l’ensemble des secteurs de développement, y compris les projets à caractère humanitaire, la bonne gouvernance, etc…
Pour le Premier ministre, le dernier axe d’un partenariat harmonieux est l’établissement d’une relation élargie aux institutions, au gouvernement et à la société civile.
« Aucune nation ne peut sous-traiter son développement. Le développement s’opère à partir du moment où chaque pays est en mesure de gérer ses propres ressources.
Gilbert Houngbo a souhaité que le prochain Forum Inde-Afrique se tienne au Togo l’année prochaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.