ITIE : la dernière étape

07/02/2012
ITIE : la dernière étape

Le Togo espère pouvoir devenir très prochainement le 32e pays à adhérer à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE). Son dossier de candidature a été accepté en octobre 2010 ; reste à réussir l’examen de passage en en publiant le premier rapport au plus tard en mars 2012 ; un rapport qui porte sur l’année 2010.

Pour l’aider dans la formulation et la collecte de l’information, l’ITIE a mis à la disposition des autorités un expert indépendant.

« Il existe un vrai potentiel dans le secteur minier au Togo, mais les compagnies 

étrangères hésitent encore. L’adhésion de notre pays à l’ITIE est de nature à donner un signal fort aux investisseurs à travers le monde que le Togo est une destination sûre et rentable », explique Dammipi Noupokou, le ministre des Mines et de l’Energie.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais.


L'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.