ITIE : la dernière étape

07/02/2012
ITIE : la dernière étape

Le Togo espère pouvoir devenir très prochainement le 32e pays à adhérer à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE). Son dossier de candidature a été accepté en octobre 2010 ; reste à réussir l’examen de passage en en publiant le premier rapport au plus tard en mars 2012 ; un rapport qui porte sur l’année 2010.

Pour l’aider dans la formulation et la collecte de l’information, l’ITIE a mis à la disposition des autorités un expert indépendant.

« Il existe un vrai potentiel dans le secteur minier au Togo, mais les compagnies 

étrangères hésitent encore. L’adhésion de notre pays à l’ITIE est de nature à donner un signal fort aux investisseurs à travers le monde que le Togo est une destination sûre et rentable », explique Dammipi Noupokou, le ministre des Mines et de l’Energie.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais.


L'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.