Ils ont les chapeaux ronds …

25/01/2007
Ils ont les chapeaux ronds  …

Des hommes d'affaires Bretons sont arrivés jeudi à Lomé où ils ont rencontré plusieurs opérateurs  économiques togolais.

Les deux parties se sont retrouvées jeudi matin à la Chambre de commerce et d'industrie du Togo pour des échanges.Le ministre togolais de l'Economie et du Développement, Daniel Kloutsé, qui a présidé cette rencontre a profité de l'occasion pour présenter les opportunités qu'offre le Togo en matière d'investissement.

"La politique économique pratiquée par le Togo réside dans le libéralisme et le choix de l'ouverture. Ce choix se traduit par l'appartenance du Togo aux regroupements économiques sous-régionaux, notamment la Cedeao et l'UEMOA", a souligné M.Kloutsé.

"Ce choix de l'ouverture vise à promouvoir l'esprit d'initiative et la libre entreprise laissés tant aux nationaux qu'aux étrangers installés sur le territoire national", a ajouté le ministre togolais.

Les hommes d'affaires Bretons en tournée dans la sous-régions avaient séjourné auparavant à Ouagadougou (Burkina Faso). Ils doivent quitter Lomé jeudi soir pour Cotonou (Bénin), après avoir rencontré les journalistes togolais.

Les autorités togolaises ont opté depuis quelques années pour une politique d'ouverture visant à encourager les investissements. Ainsi, une zone franche a été instaurée en vue d'encourager tout opérateur économique désireux d'investir au Togo.

Selon les récentes statistiques, plus de 70 milliards de F.CFA ont été déjà investis par des opérateurs économiques privés installés en zone franche togolaise, avec plus de 10.000 emplois créés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.