Immobilier locatif : comment faire baisser les prix ?

20/11/2011
Immobilier locatif : comment faire baisser les prix ?

Le parcours du combattant. Louer un logement à Lomé, c’est quasiment mission impossible. Qu’il s’agisse d’une simple chambre, d’un studio ou d’un petit appartement, les cautions exigées par les propriétaires et les prix des loyers sont tels que de nombreux habitants, et particulièrement les jeunes, n’on pas les moyens de se loger. 

Créé il y a quelques mois, l'Observatoire national du logement (ONL), tire la sonnette d’alarme. Son président, Gnana Poyodi (photo) vient d’adresser une série de recommandations au gouvernement dont il détaille le contenu dans un entretien accordé à Republicoftogo.com.

Republicoftogo.com: Votre ONG vient de mener une étude sur l’immobilier locatif à Lomé. Quelles conclusions ?

Gnana Poyodi : La situation n'est pas rose, en effet. Nous avons relevé deux problèmes majeurs. Primo, la caution demandée par les propriétaires est très élevée ; elle varie entre 12 et 24 mois. 

Secundo, il n'y a aucune logique dans la fixation des prix des loyers. Une chambre de 5m2 dans le centre de Lomé coûte plus de 10.000 F par mois et encore, quand il y a de l’électricité. Pour avoir à un appartement, c’est 100.000 F dans certains quartiers, largement au dessus des revenus des Togolais. La situation est préoccupante et des mesures doivent être prises pour assainir le secteur.

Republicoftogo.com : Alors que préconise votre Observatoire ?

Gnan Poyodi : Nous avons fait quatre suggestions au gouvernement. Il faut que la caution soit ramenée à 3 mois maximum. Ensuite, il déterminer le prix des loyers par m2 et en fonction des localisations, centre ville ou périphérie.

La mise en oeuvre de telles mesures n’est pas aisée, d'où notre proposition de créer un organe de régulation dont les membres seraient composés des représentants de l'Etat, des associations, des vendeurs et producteurs de matériaux de construction et des professionnels de l’immobilier. 

Cette structure serait chargée d’évaluer les surfaces en location et de recommander une fourchette de prix pour la location.

Enfin, nous pensons que la construction de logements sociaux contribuera à faire baisser les prix. 

Le Togo s’est engagé récemment à lancer une politique de logement social à Lomé comme dans les villes de province, mais il faut d’abord mobiliser les moyens financiers ; les autorités s’y attellent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.