Inauguration de la Foire de Lomé

19/11/2010
Inauguration de la Foire de Lomé

Le ministre du Commerce, Kokou Gozan, a inauguré vendredi la Foire internationale de Lomé. 650 exposants, issus de 13 pays d’Afrique, d’Asie et d’Europe, présentent au public leurs produits. La Foire est à la fois une vitrine commerciale et un magasin géant.
Le ministre, qui avait à ses côtés son collègue du Niger, Amid Ahmed, a souhaité que les opérateurs économiques nationaux profitent de cet évènement pour établir des partenariats avec des acteurs étrangers.
Il a promis que son ministère mettrait tout en œuvre pour assainir le climat des affaires et favoriser l’éclosion d’une nouvelle race d’entrepreneurs au Togo.

Voici le discours du ministre du Commerce
C’est à la fois un réel plaisir et un honneur pour moi en ma qualité du représentant du chef de l’Etat, de vous accueillir au centre togolais des expositions et foire de Lomé pour l’ouverture solennelle de la huitième foire internationale de Lomé baptisée foire du cinquantenaire. Je voudrais avec votre permission, mesdames et messieurs, souhaiter au nom du gouvernement et de peuple togolais tout entier, la bienvenue au Togo aux délégations étrangères venues de treize pays pour animer avec nous cette foire du cinquantenaire.
Qu’ils en soient profondément remercier et reçoivent nos vœux de succès et de contacts fructueux au cours de cette foire. Ma gratitude va en outre à mon homologue du Niger, monsieur Amid Ahmed, ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des jeunes entrepreneurs, homme de parole et d’action qui, conformément à l’engagement pris lors de sa mission du 19 au 22 juillet à Lomé, conduit personnellement la délégation nigérienne à cette foire.
Je ne passerai pas sous silence, la vingtaine d’hommes d’affaires italiens, qui pour la plupart ont choisi Lomé, le Togo comme porte d’entrée sur le continent africain ainsi que les exposants des autres pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie. Il est par ailleurs, mesdames et messieurs, de mon devoir de féliciter les opérateurs économiques nationaux qui ont compris que la réussite de cette manifestation dépend avant tout de leur mobilisation à y prendre part. Ils représentent environ 75% des exposants et couvrent tous les secteurs de la vie économique. Il s’agit d’un message fort de votre soif de promotion et de développement des affaires.
Mesdames et messieurs les opérateurs économiques, soyez rassurés que le gouvernement, à travers le département du commerce et de la promotion du secteur privé l’a bien compris. Aussi l’assainissement de l’environnement des affaires, l’élaboration d’un cadre approprié pour l’épanouissement des PME/PMI qui vous concernent directement, sont-ils érigés au rang des priorités du gouvernement.
Mesdames, messieurs, la huitième foire internationale de Lomé, foire du cinquantenaire est l’occasion de faire brièvement le point sur le commerce extérieur du Togo et situer sa place en générale dans la stratégie de développement du pays, à l’heure de la mondialisation et des grands enjeux économiques, notamment la conclusion des accords de partenariat économique Afrique, Caraïbe, Pacifique-Union Européenne, les négociations au niveau de l’organisation mondiale du commerce (OMC) qui semblent marquer le pas.
En effet, le Togo présente une balance commerciale structurellement déficitaire, des exportations couvrant à peine 60 % des importations. La rigidité dans l’évolution de la structure de nos échanges extérieurs reste tributaire de la prédominance des matières premières à très faible valeur ajoutée dans nos exportations, notamment les phosphates, le coton, le café, le cacao, le Clinker.
Il existe aujourd’hui de réels perspectives avec l’exportation vers l’étranger, notamment les pays de la sous région, des produits variés aussi bien de la zone franche togolaise que du territoire douanier tels que les produits sidérurgiques et chimiques, les textiles, les légumes et fruits et autres produits alimentaires.
Le département du commerce et de la promotion du secteur privé, au nom des autorités ne ménagera aucun effort pour définir le plus tôt possible une politique commerciale axée sur une stratégie et un programme d’action destiné à promouvoir des filières d’exportation. Dans l’immédiat, le gouvernement sous l’impulsion personnelle du chef de l’Etat a engagé une série d’actions de nature à améliorer les conditions de création
d’entreprise, à assoir une justice commerciale, à faciliter et accéléré l’accomplissement des formalités liées au commerce, bref assainir le climat des affaires. Les opérateurs économiques nationaux sont invités à s’approprier d’ores et déjà la charte des PME/PMI signée le 4 novembre 2010 par les différents partenaires et dont les incitations sont destinées à favoriser l’explosion d’une nouvelle race d’entrepreneurs qui pourront s’appuyer sur le génie créateur des chercheurs , des département technologiques des instituts universitaires et de recherche , notamment pour promouvoir le secteur de l’agro industrie avec des outils adaptés à notre environnement.
C’est également le lieu pour les opérateurs économiques nationaux de tirer avantage de la présence à cette foire, des structures de promotion du commerce des pays amis pour nouer des relations de partenariat avec les acteurs étrangers.
La conjugaison des différentes initiatives produira comme effet la diversification et le dopage des échanges pour faire du commerce, un des leviers de la croissance et par conséquent un facteur de la réduction de la pauvreté en raison des liens commerce-croissance-réduction de la pauvreté. Il est impératif que le Togo soit présent aux grands rendez-vous internationaux de négociations commerciales pour saisir les diverses opportunités en vue de l’approfondissement de son commerce dont la contribution à la production intérieure a toujours été significative.
Monsieur le ministre d’Etat, ministre de la fonction publique, mesdames et messieurs les membres du gouvernement, chers invités mesdames et messieurs, la huitième foire internationale de Lomé baptisé foire du cinquantenaire est un événement marqué du sceau des cinquante ans d’indépendance du Togo.
Les manifestations folkloriques qui jalonneront la période des expositions rivaliseront avec le savoir faire des exposant. La journée de l’artisanat prévue le 26 novembre prochain sera l’occasion de redécouvrir la richesse du terroir culturel national. Il reste que l’apport de l’artisanat au développement économique, social et culturel du pays gagnerait en notoriété grâce à sa structuration que favoriseront les artisans en adhérents massivement à la plate forme de la charte des PME/PMI.
Je voudrais conclure en adressant mes derniers remerciements aux sponsors financiers et partenaires divers, notamment les concepteurs et réalisateurs pour leur appui multiformes au centre togolais des expositions et foire de Lomé dans le cadre de la réalisation de cette manifestation. Les mêmes sentiments de gratitude du gouvernement vont aux médias qui durant toute la campagne ont mobilisé leur énergie pour informer l’opinion sur l’organisation de cette manifestation. Les promoteurs attendent encore beaucoup de ces médias pour la couverture permanente de l’exposition.
Par ma voix, les plus hautes autorités de l’Etat déclarent solennellement ouverte la huitième foire internationale de Lomé, la foire du cinquantenaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.