Introduction d’un nouveau registre du commerce

19/03/2016
Introduction d’un nouveau registre du commerce

Une disposition destinée à améliorer le climat des affaires

Le registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM) remplacera à terme le Registre de commerce classique en vigueur depuis 1982. Un projet de loi a été adopté en ce sens vendredi par le gouvernement.

Le Togo s’adapte ainsi aux dispositions de l’acte uniforme de l’OHADA (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires).

Le RCCM fournit aux entreprises, de précieuses sources d’informations fiables et centralisées sur la situation juridique et financière de leurs partenaires commerciaux ainsi que les engagements antérieurs de ces derniers.

Ce registre qui comporte un fichier régional, un fichier national et des fichiers locaux, permettra également de renforcer l’efficacité des système de garanties. Désormais, seules les garanties régulièrement inscrites dans le RCCM seront opposables aux tiers. 

Pour le gouvernement, ce nouveau cadre créé les conditions de transparence et de fiabilité indispensables à la sécurisation des opérations commerciales et à l’amélioration du climat des affaires.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.