Jacques Diouf achève une visite à Lomé

01/05/2009
Jacques Diouf achève une visite à Lomé

Le directeur général de l'organisation mondiale pour l'Agriculture et l'alimentation (FAO), Jacques Diouf, effectue depuis mercredi une visite au Togo. Il s'est rendu à Pya pour se recueillir sur la tombe du président Gnassingbé Eyadema. « Eyadema reste pour moi un ami fidèle, un homme qui a non seulement bâti dans son pays la prospérité mais qui surtout à réussi à développer des liens très étroits avec ses voisins du continent » a déclaré M. Diouf.

Le responsable de la FAO a ensuite été reçu par Faure Gnassingbé. Au cours de l'entretien, les deux hommes ont évoqué la question de la sécurité alimentaire en Afrique et dans le monde, les défis de l'agriculture et l'appui de la FAO au programme de relance agricole au Togo.Jacques Diouf s'est également entretenu avec les services techniques du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.

« Il faut tout mettre tout en Œuvre pour que les paysans aient accès aux intrants agricoles afin de permettre l'accroissement des rendements pour la campagne agricole 2009-2010 », a souligné le patron de la FAO.

Il a également souhaité que des structures d'assistance au monde paysan soient mises en place dans les milieux ruraux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.