Justice alternative pour les entreprises

22/11/2011
Justice alternative pour les entreprises

Le Togo dispose enfin d'une Cour d’arbitrage, de médiation et de conciliation(CATO). Elle va permettre au secteur privé de régler ses litiges éventuels sans passer obligatoirement par la justice. «Cette Cour offre un mode alternatif de règlement des conflits commerciaux, moins lourd, moins cher et plus rapide que les procédures classiques », a précisé Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), dont dépend la nouvelle institution.

Et le ministre du Commerce, Artème Ahoumey Zunu, d’ajouter que 

«La mise en place de la CATO traduit la volonté politique du gouvernement, et son souci constant non seulement de dynamiser le secteur privé, mais encore de moderniser la justice ».

La Cour s’engage à rendre les arbitrages dans un délai de six mois maximum.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.