Justice alternative pour les entreprises

22/11/2011
Justice alternative pour les entreprises

Le Togo dispose enfin d'une Cour d’arbitrage, de médiation et de conciliation(CATO). Elle va permettre au secteur privé de régler ses litiges éventuels sans passer obligatoirement par la justice. «Cette Cour offre un mode alternatif de règlement des conflits commerciaux, moins lourd, moins cher et plus rapide que les procédures classiques », a précisé Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), dont dépend la nouvelle institution.

Et le ministre du Commerce, Artème Ahoumey Zunu, d’ajouter que 

«La mise en place de la CATO traduit la volonté politique du gouvernement, et son souci constant non seulement de dynamiser le secteur privé, mais encore de moderniser la justice ».

La Cour s’engage à rendre les arbitrages dans un délai de six mois maximum.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.