Koffi Gervais Djondo en état de siège

26/03/2009
Koffi Gervais Djondo en état de siège

Le ministre des Affaires étrangères, Koffi Esaw, et Koffi Gervais Djondo (photo), président du Conseil d'administration d' Asky, ont signé jeudi à Lomé un accord de siège pour l'implantation de la compagnie aérienne au Togo. "Notre pays s'honore d'accueillir le siège d'une structure régionale, voire continentale, fruit d'une ambition commune à tous les africains. L'enjeu pour la compagnie est très important et les attentes des populations de la sous région sont très grands. J'ose espérer qu'Asky saura relever ce défi et que très bientôt, les premiers vols seront opérationnels", a déclaré le ministre Essaw.

Pour sa part, Gervais Djondo a exprimé sa reconnaissance aux autorités togolaises.La cérémonie s'est déroulée en présence de Tewolde Gebremariam, chief operatoring officer d'Ethiopian Airlines (actionnaire d'Asky à hauteur de 20%) et de plusieurs administrateurs de la compagnie.

Asky entend développer un réseau panafricain au départ de Lomé et, à terme, des liaisons internationales en coopération avec Ethiopian depuis un nouveau Hub qui sera installé à l'aéroport de Lomé. Le transporteur est doté d'un capital de 120 millions de dollars.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.