Kokou Gozan justifie la hausse du prix de l’essence

19/06/2010
Kokou Gozan justifie la hausse du prix de l’essence

Deux nouvelles ce samedi au Togo ; une bonne et une mauvaise.
Commençons par la moins agréable. L’essence a augmenté depuis minuit; pour ce qui est de l’info plus sympathique, les autorités ont décidé de mettre fin définitivement à la pénurie de ciment en augmentant de manière significative les quantités disponibles chaque semaine sur le marché.
Kokou Gozan (photo), le nouveau ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé donne des détails.
Republicoftogo.com : Quelles sont les causes de la pénuries de ciment et quelles dispositions l’Etat a pris pour y mettre fin ?
Kokou Gozan : Il y deux cimentiers au Togo qui disposent d’une capacité de production d’environ 1.300.000 tonnes par an. La consommation intérieure annuelle se situe entre 800.000 et 1.000.000 .
Et pourtant, le Togo subit une pénurie.
Nous avons rencontré les responsables des deux sociétés productrices pour identifier où se situe le problème.
Le constat et le suivant : il y a un déséquilibre entre l’offre sur le marché local et la demande. Il existe des failles dans les circuits d’acheminement qui ne permet pas une traçabilité parfaite depuis l’usine jusqu’au consommateur final.
Comme solution retenue, de commun accord avec les cimentiers, 20.000 tonnes seront proposés chaque semaine (contre 16.000 actuellement).
Concernant la traçabilité de l’acheminement, les agents de l’Etat dans les cinq régions procèderont à des contrôles à partir des bordereaux d’expédition pour vérifier si la marchandise correspond bien à celle qui est partie de l’usine.
Des vérifications seront également effectuées sur les marchés et auprès des grossistes.
Enfin les stocks sortant des deux usines seront suivis par géolocalisation pour éviter les trafics.
Republicoftogo.com : La mauvaise nouvelle du jour, c’est l’augmentation des produits pétroliers. Le gouvernement n’avait pas d’autre alternative ?
Kokou Gozan : Malgré l’existence depuis 2002 d’un mécanisme d’ajustement automatique des prix à la pompe, l’Etat a toujours fait en sorte de ne pas répercuter l’évolution réelle des cours mondiaux du pétrole et du dollar sur le prix à la pompe. Cette politique a engendré d’importantes dettes de l’Etat à l’égard des sociétés pétrolières, menaçant parfois dangereusement l’approvisionnement du Togo et la continuité des activités économiques.
Il est apparu aujourd’hui que l’Etat n’a plus les moyens de sa politique de subvention et qu’il est devenu nécessaire de changer d’option, de doctrine et de s’orienter vers une politique de vérité des prix.
Un mécanisme de lissage des prix qui évite de répercuter à la pompe les fortes fluctuations des cours mondiaux est en cours de préparation et permettra des modifications périodiques des prix en fonction de l’affrètement des cargaisons.
Le ministère des Affaires sociales prendra des dispositions pour atténuer les effets de cette hausse chez certaines catégories de professionnels, notamment les transporteurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.