L’ANSAT encadre la commercialisation des produits vivriers

23/01/2012
L’ANSAT encadre la commercialisation des produits vivriers

La commercialisation du maïs, du sorgho ou du riz produits au Togo bat son plein sur le marché local et à l’export. C’est l’occasion pour l'Agence nationale de la sécurité alimentaire (ANSAT) de rappeler les règles du jeu.

Tout distributeur doit disposer d'un certificat d'origine délivrée par la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT), d'un certificat phytosanitaire délivré par la direction de la protection des végétaux, d'un certificat d'exportation délivré par la direction de l'ANSAT et les pièces douanières (déclaration et autorisation de sortie) délivrées par la direction générale des douanes. 

"Toute personne physique ou morale qui ne se conformerait pas à ces dispositions s'expose à la rigueur de la loi", prévient l’Agence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.