L’ANSAT encadre la commercialisation des produits vivriers

23/01/2012
L’ANSAT encadre la commercialisation des produits vivriers

La commercialisation du maïs, du sorgho ou du riz produits au Togo bat son plein sur le marché local et à l’export. C’est l’occasion pour l'Agence nationale de la sécurité alimentaire (ANSAT) de rappeler les règles du jeu.

Tout distributeur doit disposer d'un certificat d'origine délivrée par la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT), d'un certificat phytosanitaire délivré par la direction de la protection des végétaux, d'un certificat d'exportation délivré par la direction de l'ANSAT et les pièces douanières (déclaration et autorisation de sortie) délivrées par la direction générale des douanes. 

"Toute personne physique ou morale qui ne se conformerait pas à ces dispositions s'expose à la rigueur de la loi", prévient l’Agence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.