L'Afrique de l'Ouest largue les amarres

21/07/2017
L'Afrique de l'Ouest largue les amarres

Le projet devrait permettre une augmentations des échanges et du commerce

Le projet est dans les cartons depuis plusieurs années. La Cédéao, la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) et la Fédération des chambres de commerces et d’industries de l’Afrique de l’Ouest envisagent de créer une compagnie maritime régionale  susceptible d’assurer le transport des marchandises et des passagers vers les pays côtiers de la région.

Baptisé ‘Sealink, le projet devrait connaître sa concrétisation à la fin de cette année. C’est ce qu’on décidé vendredi les partenaires réunis à Lomé.

Sealink devrait être doté d’un budget de 60 millions de dollars apportés par la BIDC et des institutionnels.

Pour Germain Meba, le président de la Fédération des chambres de commerces et d’industries, cette compagnie maritime participera à la création du marché commun voulu par la Cédéao. Et Kalilou Traore, le Commissaire de la Cédéao chargé de la promotion du secteur privé d’avancer des chiffres : Sealink génèrera une augmentation du commerce régional de 10 à 25%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.