L'Afrique de l'Ouest largue les amarres

21/07/2017
L'Afrique de l'Ouest largue les amarres

Le projet devrait permettre une augmentations des échanges et du commerce

Le projet est dans les cartons depuis plusieurs années. La Cédéao, la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) et la Fédération des chambres de commerces et d’industries de l’Afrique de l’Ouest envisagent de créer une compagnie maritime régionale  susceptible d’assurer le transport des marchandises et des passagers vers les pays côtiers de la région.

Baptisé ‘Sealink, le projet devrait connaître sa concrétisation à la fin de cette année. C’est ce qu’on décidé vendredi les partenaires réunis à Lomé.

Sealink devrait être doté d’un budget de 60 millions de dollars apportés par la BIDC et des institutionnels.

Pour Germain Meba, le président de la Fédération des chambres de commerces et d’industries, cette compagnie maritime participera à la création du marché commun voulu par la Cédéao. Et Kalilou Traore, le Commissaire de la Cédéao chargé de la promotion du secteur privé d’avancer des chiffres : Sealink génèrera une augmentation du commerce régional de 10 à 25%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.