L’Afrique limite la baisse du CA de Bolloré

15/02/2010
L’Afrique limite la baisse du CA de Bolloré

Le groupe diversifié français Bolloré a enregistré un chiffre d'affaires 2009 en baisse de 16,7% à 6,01 milliards d'euros, subissant la diminution des volumes transportés et des taux de fret ainsi que la baisse des prix des produits pétroliers distribués, a-t-il annoncé.
Mais la baisse du chiffre d'affaires "n'aura pas d'incidence négative sur le résultat opérationnel 2009", souligne le groupe, qui intervient comme "intermédiaire" dans ces secteurs (commission de transport, distribution d'énergie).
Bolloré rappelle qu'au premier semestre, son résultat opérationnel avait progressé de 20% malgré un repli du chiffre d'affaires de 16%.
La baisse du chiffre d'affaires s'est atténuée au quatrième trimestre où il s'est replié de 8,8% (7,4% à périmètre et taux de change constants) à 1,64 milliard, en progression de 16,3% par rapport au trimestre précédent.
Le chiffre d'affaires des activités de transport et logistique a reculé en 2009 de 10,9% à 4,03 milliards, pénalisé par la "baisse générale des échanges mondiaux et des taux de fret".
Cette baisse a touché l'ensemble des métiers et des zones géographiques, à l'exception de l'Afrique où l'activité a été "en nette croissance" en 2009, soutenue par "le dynamisme économique du continent, en particulier en Afrique centrale", explique le groupe.
Cette activité reflète aussi "le niveau élevé des investissements" dans la manutention portuaire et dans la logistique des produits miniers et pétroliers.
Le groupe Bolloré a récupéré en juin 2009 ses actifs au Togo, détournés pendant plusieurs années par la société Progosa dirigée par Jacques Dupuydauby. Il y gère une partie de l’activité conteneurs au Port de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !