L’Afrique s'organise contre la cybercriminalité

09/06/2010
L’Afrique s'organise contre la cybercriminalité

Jean Robert Hountomey, le président de l’Internet Society Togo* revient de Kigali au Rwanda où il a pris part à la réunion annuelle des acteurs de l’Internet en Afrique.

Première bonne nouvelle, dès 2011, il sera possible de déposer des noms de domaine en .AFRICA comme on peut déjà le faire en .ASIA ou .EU (pour l’Europe).
Les participants ont également évoqué l’un des grands problèmes du Web qui est la cybercriminalité et l’Afrique n’échappe pas à ce fléau qui pénalise les utilisateurs et fait perdre beaucoup d’argent aux établissements financiers.

La piraterie informatique est l’un des plus grands défis auquel doivent faire face les sociétés modernes, estiment les spécialistes réunis à Kigali.
Si certains pays africains ont commencé à prendre des mesures, la grande majorité n’a aucune stratégie de sécurisation des réseaux et de lutte contre des bandes très bien organisées qui sévissent sur le Net.
Les participants ont décidé de se regrouper en une association, le CERT, chargée de centraliser toutes les données en matière de cybersécurité ; c’est également une base d’échange permettant de lutter plus efficacement contre la cyberdélinquance.

* L’Internet Society (ISOC) est une organisation à but non lucratif fondée en 1992 pour assurer le leadership dans les normes liées à l’Internet, l’éducation, et la politique.
Avec des bureaux à Washington et Genève, l’ISOC se consacre à assurer le développement, l’évolution et l’utilisation de l’Internet pour le bénéfice des individus, à travers le monde.
L’Internet Society assume un leadership dans l’anticipation et la résolution des problèmes inhérent au développement de l’Internet. Elle est l’organisation d’accueil pour les groupes techniques chargés de l’infrastructure des standards de l’Internet, incluant l’Internet Engineering Task Force (IETF) et l’Internet Architecture Board (IAB).
Le site du CERT

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.