L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

12/07/2014
L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

Dans un communiqué officiel publié samedi soir, l’Etat confirme avoir demandé par voie judiciaire l’expulsion du Groupe français Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Accor gérait depuis 1998 l’hôtel Sarakawa de Lomé sous l’enseigne ‘Mercure’.

Communiqué

L'Etat togolais, propriétaire de l’Hôtel Sarakawa, a décidé de lancer un appel d’offres pour confier la réhabilitation de l’hôtel et son exploitation à un opérateur de renommée internationale dans la catégorie luxe. Il  a malheureusement été contraint de demander par voie judicaire l’expulsion d’Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Les emplois et les contrats avec les fournisseurs seront préservés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.