L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

12/07/2014
L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

Dans un communiqué officiel publié samedi soir, l’Etat confirme avoir demandé par voie judiciaire l’expulsion du Groupe français Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Accor gérait depuis 1998 l’hôtel Sarakawa de Lomé sous l’enseigne ‘Mercure’.

Communiqué

L'Etat togolais, propriétaire de l’Hôtel Sarakawa, a décidé de lancer un appel d’offres pour confier la réhabilitation de l’hôtel et son exploitation à un opérateur de renommée internationale dans la catégorie luxe. Il  a malheureusement été contraint de demander par voie judicaire l’expulsion d’Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Les emplois et les contrats avec les fournisseurs seront préservés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.