L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

12/07/2014
L’Etat contraint de demander l’expulsion du Groupe Accor

Dans un communiqué officiel publié samedi soir, l’Etat confirme avoir demandé par voie judiciaire l’expulsion du Groupe français Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Accor gérait depuis 1998 l’hôtel Sarakawa de Lomé sous l’enseigne ‘Mercure’.

Communiqué

L'Etat togolais, propriétaire de l’Hôtel Sarakawa, a décidé de lancer un appel d’offres pour confier la réhabilitation de l’hôtel et son exploitation à un opérateur de renommée internationale dans la catégorie luxe. Il  a malheureusement été contraint de demander par voie judicaire l’expulsion d’Accor pour manquements à ses obligations contractuelles. Les emplois et les contrats avec les fournisseurs seront préservés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.