L’Etat paye ses dettes ; les entreprises réinvestissent

14/06/2010
L’Etat paye ses dettes ; les entreprises réinvestissent

Depuis trois ans, le Togo procède, progressivement, au règlement de sa dette intérieure. Des entreprises privées ou publiques voient enfin leurs créances honorées ce qui permet, pour certaines d’entre-elles de reprendre une activité.
C’est le cas de Sanecom, une société spécialisée dans la production d’uniformes pour l’armée.
Jadis à capitaux publics, puis rachetée quelques années plus tard par Auguste Sagbo, l’entreprise avait périclité au début de la décennie plombée par des mauvais payeurs, en l’occurrence l’Etat et une situation économique difficile.
Après une timide reprise en 2004, Sanecom est enfin de retour grâce aux 376 millions de Fcfa reçus du Trésor Public au titre de différentes factures dues depuis de nombreuses années.
Installée en Zone franche, la société a utilisé les fonds pour moderniser l’usine et recruter 130 ouvriers, tailleurs et couturiers, notamment.
« Nous sommes heureux de constater que Sanecom, qui livre des tenues aux Forces armées togolaises, a repris ses activités. Cela nous permettra de passer nos commandes sur place à un coût raisonnable », a déclaré le ministre de la Sécurité, Mohamed Atcha Titikpina lors d’une récente visite sur place.
Auguste Sagbo est heureux de voir sa société fonctionner à nouveau, mais reste prudent quant à l’avenir. Il s’inquiète en particulier de la concurrence sauvage des produits textiles venus d’Asie et, notamment, de Chine.
« Nous connaissons l’effet pervers de ces produits vendus à vil prix dans nos pays, mais nous avons l’avantage d’exister sur place et de proposer de la qualité. Je pense que la différence tient justement à cette confiance que nous créons et entretenons avec nos clients », explique le PDG qui est également le président du club de football d’Agaza (Lomé).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.