L’ICF au chevet de l’économie togolaise

10/11/2010
L’ICF au chevet de l’économie togolaise

A l’invitation du gouvernement, une mission du Fonds pour le climat d’investissement en Afrique (ICF), conduite par son directeur général, Omari Issa (à gauche sur la photo) est arrivée en début de semaine au Togo.
L’ICF s’est engagé, lors d’une rencontre avec les dirigeants de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), à financer partiellement ( à hauteur de 20%) certaines réformes ; en particulier celles visant à améliorer le climat des affaires.

Ce Fonds recommande l’accélération d’un certain nombre de procédures comme l’enregistrement des sociétés, le règlement des conflits commerciaux, la réduction des procédures douanières et l’accélération et la modernisation du système des impôts.

« Il est essentiel de réduire au maximum les barrières administratives ; seul moyen de stimuler le business au Togo et ailleurs en Afrique », estime Omari Issa.
Message entendu par Kokou Gozan, le ministre du commerce, qui a assuré que le Togo ferait son maximum pour devenir la destination privilégiée des investisseurs en Afrique de l’Ouest.

L’ICF est intervenu auprès de nombreux gouvernements africains. Au Rwanda, il a formulé des recommandations, mises depuis en pratique, et qui font de ce pays un exemple de réussite économique sur le continent.

Le site de l’ICF

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.