L’ICF au chevet de l’économie togolaise

10/11/2010
L’ICF au chevet de l’économie togolaise

A l’invitation du gouvernement, une mission du Fonds pour le climat d’investissement en Afrique (ICF), conduite par son directeur général, Omari Issa (à gauche sur la photo) est arrivée en début de semaine au Togo.
L’ICF s’est engagé, lors d’une rencontre avec les dirigeants de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), à financer partiellement ( à hauteur de 20%) certaines réformes ; en particulier celles visant à améliorer le climat des affaires.

Ce Fonds recommande l’accélération d’un certain nombre de procédures comme l’enregistrement des sociétés, le règlement des conflits commerciaux, la réduction des procédures douanières et l’accélération et la modernisation du système des impôts.

« Il est essentiel de réduire au maximum les barrières administratives ; seul moyen de stimuler le business au Togo et ailleurs en Afrique », estime Omari Issa.
Message entendu par Kokou Gozan, le ministre du commerce, qui a assuré que le Togo ferait son maximum pour devenir la destination privilégiée des investisseurs en Afrique de l’Ouest.

L’ICF est intervenu auprès de nombreux gouvernements africains. Au Rwanda, il a formulé des recommandations, mises depuis en pratique, et qui font de ce pays un exemple de réussite économique sur le continent.

Le site de l’ICF

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.