L'UE bitume l'avenir

30/11/2007
L'UE bitume l'avenir

Routes défoncées, avenues transformées en pistes, artères impraticables en cas de pluie. Circuler à Lomé est devenu un véritable parcours du combattant.

Les autorités procèdent régulièrement à des travaux d'urgence, mais les intempéries et les gros camions laissent peu de répit. La faute à qui ? A l'absence de moyens financiers. Privé d'aide extérieure pendant 14 ans, le Togo n'avait tout simplement plus les moyens d'entretenir ou de rénover son réseau routier.Avec la fin des sanctions européennes, l'éclaircie est en vue.

Le14 novembre, l'UE a accordé au Togo deux subventions non remboursables d'un montant total de 17 milliards de francs CFA pour des projets institutionnels et d'aménagement urbain qui prévoient, notamment, la rénovation des grands axes de la capitale.

Jeudi, le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara, a signé avec le représentant de l'UE au Togo une convention de financement de 1,4 milliard de Fcfa pour le lancement d'une étude sur la construction d'un axe de contournement de la capitale.

L'objectif est double ; d'abord désengorger le trafic urbain devenu insupportable ces derniers années avec un développement spectaculaire du parc automobile et des deux roues ; ensuite, forcer les énormes camions qui effectuent des liaisons régionales du Nigeria à la Côte d'Ivoire à ne plus emprunter le centre ville. Moins de trafic donc mais aussi moins de pollution et une usure moins rapide de l'asphalte.

Les grands travaux de rénovation des routes devraient débuter au premier trimestre de l'année prochaine.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !