L’agriculture peut changer la donne de l'économie du continent

22/10/2015
L’agriculture peut changer la donne de l'économie du continent

Akinwumi Adesina

La Banque africaine de développement (BAD) organise du 21 au 23 octobre à Dakar une conférence de haut niveau sur l'agriculture et l'agro-industrie.

L'événement rassemble plus de 500 participants, dont le ministre togolais de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement, Adji Otèth Ayassor.

Le programme comporte deux parties, le dialogue des dirigeants politiques sur les thèmes clés; et les sessions techniques autour des modalités opérationnelles pour la transformation de l’agriculture. 

L'événement est aussi l’occasion pour présenter des projets novateurs dans le cadre d’une exposition. 

Exploiter le potentiel agricole de l'Afrique peut changer la donne pour l'économie du continent, a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, au premier jour de la conférence ‘Nourrir l’Afrique’. 

‘Un plan audacieux pour transformer l'agriculture relancera la production alimentaire locale, allégera la facture des importations de denrées alimentaires, préservera les réserves de change, augmentera l'épargne nationale et garantira une stabilité macroéconomique et budgétaire solide, a-t-il dit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.