L’agriculture peut changer la donne de l'économie du continent

22/10/2015
L’agriculture peut changer la donne de l'économie du continent

Akinwumi Adesina

La Banque africaine de développement (BAD) organise du 21 au 23 octobre à Dakar une conférence de haut niveau sur l'agriculture et l'agro-industrie.

L'événement rassemble plus de 500 participants, dont le ministre togolais de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement, Adji Otèth Ayassor.

Le programme comporte deux parties, le dialogue des dirigeants politiques sur les thèmes clés; et les sessions techniques autour des modalités opérationnelles pour la transformation de l’agriculture. 

L'événement est aussi l’occasion pour présenter des projets novateurs dans le cadre d’une exposition. 

Exploiter le potentiel agricole de l'Afrique peut changer la donne pour l'économie du continent, a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, au premier jour de la conférence ‘Nourrir l’Afrique’. 

‘Un plan audacieux pour transformer l'agriculture relancera la production alimentaire locale, allégera la facture des importations de denrées alimentaires, préservera les réserves de change, augmentera l'épargne nationale et garantira une stabilité macroéconomique et budgétaire solide, a-t-il dit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).