L’austérité macroéconomique est-elle la bonne solution ?

07/02/2014
L’austérité macroéconomique est-elle la bonne solution ?

Le rapport 2013 de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED-PNUD) sur les pays les moins avancés a été présenté jeudi à Lomé. Un catalogue de propositions pour assurer la croissance, créer de l’emploi, stimuler le secteur privé.

Un document intéressant, note Kako Kossivi Nubukpo (photo), le ministre auprès de la présidence de la République, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques. Mais il fait aussi remarquer que les principales recommandations formulées dans le document sont assez proches de celles contenues dans La Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE).

Dans l’entretien qui suit, l’officiel togolais regrette que le PNUD, le FMI et la Banque mondiale n’adhèrent pas comme un seul homme au principe de développement volontariste. 

Republicoftogo.com : Comment le Togo peut-il tirer profit des recommandations contenues dans le rapport de la CNUCED ? 

Kako Nubukpo : Le document évoque l’impact de la crise mondiale sur les pays les moins avancés, il parle également de la question de la démographie, des problèmes de chômage persistants. Il livre enfin des approches et envisage des solutions.

Parmi celles-ci, la réorientation de la croissance vers le marché intérieur. S’agissant du chômage, le rapport ne voit pas d’amélioration significative avant 2050. Mais ce n’est pas une fatalité. On peut créer de l’emploi à condition de bien cibler les secteurs en expansion. Ce qui n’est pas forcément le cas aujourd’hui.

Le Togo n’a pas attendu la publication de cette enquête pour dresser ce constat.

Il est nécessaire de booster le secteur privé, de développer les infrastructures, de faciliter l’accès au crédit aux entreprises et à la microfinance pour les plus défavorisés.

La Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) développée au Togo cadre très exactement avec les pistes dégagées par le document CNUCED.

Republicoftogo.com : En tant qu’économiste, comment jugez-vous les politiques menées par le FMI et la Banque mondiale à l’égard des PMA ?

Kako Nubukpo : Le rapport de la CNUCED semble accepter le principe du développement volontariste. Ce qui permet de dire que le Système des Nations Unies n’est pas en phase avec les institutions de Breton Woods. Il est explicitement précisé que l’austérité macroéconomique ne permet pas d’arriver aux résultats escomptés en terme de croissance et d’emploi. 

Il est donc souhaitable que l’ONU, le FMI et la BM parlent d’une même voix, celle du pragmatisme en ce qui concerne l’agenda du développement. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.