L’auto entreprise, une alternative au chômage des jeunes

06/04/2011
L’auto entreprise, une alternative au chômage des jeunes

Voilà qui va redonner une lueur d’espoir aux jeunes togolais en quête d’emploi.
Dans le cadre du Programme de promotion de l’auto emploi des jeunes initié par le gouvernement togolais et du programme « Fonds d’insertion des jeunes » de la CONFEJES (Conférence des ministres de la jeunesse et des sports des Etats ayant le français en partage), le ministère du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes organise à partir du 6 avril et pendant 8 jours à Notsè (90 km de Lomé), une formation destinée aux jeunes.
104 jeunes issus de tout le Togo et désireux de créer leur micro entreprise seront formés et à la gestion de base. Plusieurs ateliers thématiques seront organisés : comment devenir entrepreneur,  comment développer un projet d’entreprise, les études de marché, les analyses financières, etc…
« Le gouvernement qui, très tôt, a perçu l’ampleur du chômage est désormais convaincu que le plus sûr moyen pour les jeunes de trouver un emploi est de les aider à le créer eux-mêmes leur business. Nous ne ménageons aucun effort pour définir et pour mettre en œuvre des programmes et des stratégies permettant de renforcer les compétences
entrepreneuriales de la jeunesse et pour lui faciliter l’accès au financement », a souligné Victoire Tomégah-Dogbè, la ministre en charge de l’emploi des jeunes.
A la fin de la formation des aides financières seront accordées aux participants qui auront soumis des projets pertinents et commercialement viables.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.