L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

16/01/2015
L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

Un pêcheur togolais en zone lagunaire

La pêche togolaise, tant artisanale qu’au chalut, se limite au littoral togolais (long de 50 km) avec quelques incursions au large de Grand-Popo au Bénin. La pêche sur le plateau togolais est essentiellement nationale. Mais le poisson se fait de plus en plus rare.

En revanche, la pêche lagunaire (64km2) et fluviale se développe.

Sur les différents plans d’eau sont implantés de nombreux campements où les pêcheurs pratiquent une activité artisanale. A leurs côtés des commerçantes et des transformatrices de poissons. Au total, près de 20.000 personnes vivent de ces activités avec une production estimée à 22.000 tonnes/an.

La pêche nationale couvre environ 35% des besoins ; c’est largement insuffisant. 

C’est la raison pour laquelle le ministère de l’Agriculture a décidé de promouvoir les pêcheries en zone lagunaire. Un programme est financé par la Banque mondiale. Il concerne les préfectures du Golfe, de Zio, des Lacs et de Vo, soit 37 villages ciblés.

Selon le ministre, Ouro-Koura Agadazi, cette initiative pourrait permettre au Togo d’être autosuffisant d’ici 3 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !