L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

16/01/2015
L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

Un pêcheur togolais en zone lagunaire

La pêche togolaise, tant artisanale qu’au chalut, se limite au littoral togolais (long de 50 km) avec quelques incursions au large de Grand-Popo au Bénin. La pêche sur le plateau togolais est essentiellement nationale. Mais le poisson se fait de plus en plus rare.

En revanche, la pêche lagunaire (64km2) et fluviale se développe.

Sur les différents plans d’eau sont implantés de nombreux campements où les pêcheurs pratiquent une activité artisanale. A leurs côtés des commerçantes et des transformatrices de poissons. Au total, près de 20.000 personnes vivent de ces activités avec une production estimée à 22.000 tonnes/an.

La pêche nationale couvre environ 35% des besoins ; c’est largement insuffisant. 

C’est la raison pour laquelle le ministère de l’Agriculture a décidé de promouvoir les pêcheries en zone lagunaire. Un programme est financé par la Banque mondiale. Il concerne les préfectures du Golfe, de Zio, des Lacs et de Vo, soit 37 villages ciblés.

Selon le ministre, Ouro-Koura Agadazi, cette initiative pourrait permettre au Togo d’être autosuffisant d’ici 3 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Billetterie nouvelle génération

Tech & Web

Le Togolais Micheal Brice vient de lancer une application de billetterie sur 7 pays d’Afrique (Bénin, Côte d'ivoire, Gabon,  Burkina-Faso, Sénégal, Cameroun et Togo).

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.