L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

16/01/2015
L’autosuffisance passe par la pêche lagunaire

Un pêcheur togolais en zone lagunaire

La pêche togolaise, tant artisanale qu’au chalut, se limite au littoral togolais (long de 50 km) avec quelques incursions au large de Grand-Popo au Bénin. La pêche sur le plateau togolais est essentiellement nationale. Mais le poisson se fait de plus en plus rare.

En revanche, la pêche lagunaire (64km2) et fluviale se développe.

Sur les différents plans d’eau sont implantés de nombreux campements où les pêcheurs pratiquent une activité artisanale. A leurs côtés des commerçantes et des transformatrices de poissons. Au total, près de 20.000 personnes vivent de ces activités avec une production estimée à 22.000 tonnes/an.

La pêche nationale couvre environ 35% des besoins ; c’est largement insuffisant. 

C’est la raison pour laquelle le ministère de l’Agriculture a décidé de promouvoir les pêcheries en zone lagunaire. Un programme est financé par la Banque mondiale. Il concerne les préfectures du Golfe, de Zio, des Lacs et de Vo, soit 37 villages ciblés.

Selon le ministre, Ouro-Koura Agadazi, cette initiative pourrait permettre au Togo d’être autosuffisant d’ici 3 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.