L'avenir du Togo passe par son agriculture

12/02/2009
L'avenir du Togo passe par son agriculture

Le palais des Congrès de Kara (nord du Togo) accueille depuis jeudi le Forum national de l'agriculture sur le thème : « Les paysans au centre de la relance agricole et économique du Togo ».

Les travaux ont été ouverts par le ministre de l'Agriculture, Kossi Ewovor. . "L'agriculture constitue le secteur moteur de l'économie togolaise et nous nous devons de lui donner un nouveau souffle pour être à l'abri de la crise alimentaire", a expliqué le ministre devant une assistance composée de producteurs, de préfets et de responsables de divers services techniques."Depuis trois mois, le chef de l'Etat ne cesse de nous prodiguer d'utiles conseils pour que ce cadre d'échanges et de concertation entre acteurs du monde agricole soit un succès », a encore indiqué M. Ewovor.

Plusieurs conférences et débats sont inscrits à l'ordre du jour du Forum de Kara qui s'achèvera samedi par des discussions entre les agriculteurs et le président Faure Gnassingbé.

Le chef de l'Etat décernera des prix et des décorations à une dizaine d'agriculteurs récompensés pour leur performances dans la production.

L'agriculture occupe près de 70% de la population active au Togo et constitue environ 40% du PIB.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.