L'économie a mauvaise mines

14/02/2008
L'économie a mauvaise mines

Beaucoup de pays d'Afrique de l'Ouest sont devenus une destination d'investissements miniers, mais leurs richesses minières profitent peu aux populations, ont estimé les participants à un forum régional sur les industries minières tenu cette semaine à Conakry.

"La conjoncture sur le marché des matières premières et la disponibilité des capitaux pour l'exploration et l'exploitation, alliées aux richesses naturelles considérables de l'Afrique de l'Ouest, ont créé les conditions favorables pour le développement de nouveaux projets miniers dans la sous-région", selon la déclaration finale de ce forum publiée jeudi.La rencontre s'est tenue lundi et mardi avec le soutien de plusieurs institutions: Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays), Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa, 8 pays), Banque africaine de développement (BAD) et Agence française de développement (AFD).

Elle a regroupé des représentants des industries minières de onze pays d'Afrique de l'Ouest (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Ghana, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo) ainsi que de la Centrafrique.

Lors de leurs travaux, les participants ont formulé une série de propositions pour soutenir les gouvernement des pays miniers dans la promotion d'un développement durable. Certains ont souligné que les populations bénéficiaient peu des retombées de ces richesses minières.

"Grâce à ses ressources minières et à sa position géographique privilégiée par rapport aux circuits des produits miniers, l'Afrique de l'Ouest constitue aujourd'hui l'une des destinations de choix des investisseurs miniers", a déclaré le Premier ministre guinéen Lansana Kouyaté dans un discours.

"Malheureusement, cette aubaine est encore vécue par les économies de nos pays comme un mirage et se traduit par l'accentuation de la pauvreté au niveau de nos populations", a-t-il ajouté.

Le forum de Conakry a notamment préconisé de revoir des textes juridiques et fiscaux pour mieux attirer les investissements et assurer un meilleur partage de la rente minière entre tous les acteurs, incluant gouvernements, secteur privé et communautés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.