L'euro joue des mauvais tours au CFA

21/03/2008
L'euro joue des mauvais tours au CFA

La cherté de l'euro rend le franc CFA de moins en moins compétitif à l'international et les entreprises togolaises exportatrices s'inquiètent.

La monnaie européenne a franchi le seuil des 1,50 dollar fin février, avant d'atteindre un sommet à 1,59 dollar le 17 mars. Il s'est depuis replié vers les 1,54 dollar. Investir en zone CFA revient à le faire en zone euro, explique un économiste à Lomé, puisque les deux monnaies sont liées. Certes, la main d'Œuvre et les services sont moins chers qu'en France, qu'en Allemagne ou qu'en Italie, mais tout de même.

Et de fait, certaines entreprises installées au Togo, notamment en zone franche, et dont le marché à l'exportation est en zone dollar commencent sérieusement à réfléchir à une délocalisation en Asie ou en Amérique latine.

Rester compétitif devient de plus en plus compliqué

Nombreux sont les opérateurs économiques locaux qui souhaitent que la valeur du CFA soit calculée à partir d'un panier de devises (yen, franc suisse, dollar, livre) pour rendre cette monnaie plus compétitive.

Une décision que seule la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest peut prendre.

Seule consolation, la hausse de l'euro permet au Togo d'importer le pétrole et d'autres biens de consommation meilleur marché.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.