L’heure des premiers résultats

19/01/2011
L’heure des premiers résultats

Un an après son lancement, Asky affiche de belles performances. La compagnie, basée au Togo, a transporté en 2010 178.730 passagers avec un coefficient de remplissage de 65,6% sur ses principales destinations. Le transporteur devrait être à l’équilibre fin 2011.
Un an, presque jour pour jour, après son démarrage, Asky a reçu son troisième Boeing 737. Elle dispose désormais d’une flotte de 4 appareils, trois 737 et un Dash turboprop.
Le réseau compte 20 escales en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale avec l’ouverture mardi de Bangui et de Yaoundé.
Reste l’épineux problème du Sénégal. Depuis un an, Dakar refuse d’accorder les droits de trafic, ce qui va à l’encontre des dispositions communautaires. A cela une raison, ce pays est en train de monter sa propre compagnie régionale, Sénégal Airlines. Pas très fair play.
Né d’une idée du Togolais Koffi Gervais Djondo, déjà à l’origine d’Ecobank, le projet Asky a reçu, dès sa création, le soutien financier et technique d’Ethiopian Airlines qui est aujourd’hui l’opérateur stratégique et un acteur majeur du transport aérien en Afrique.
En photo : le président Faure Gnassingbé à bord de l’un des 737 d’Asky lors du lancement de la compagnie le 14 janvier 2010

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.