L’humanitaire au cœur

16/11/2012
L’humanitaire au cœur

La convention bi-annuelle de la société américaine ContourGlobal s’est achevée jeudi soir à Lomé au terme de réunions studieuses auxquelles ont participé une cinquantaine de cadres de ce Groupe qui a construit et qui exploite la centrale thermique de Lomé.

ContourGlobal n’est pas seulement présent au Togo, mais également au Rwanda, au Nigeria, aux Etats-Unis, en Ukraine, au Brésil, en Colombie, en Roumanie, en Italie, en Espagne ou encore dans les Caraïbes. Et les managers présents venaient de très nombreux pays.

A l’international, l’activité s’entend dans les secteurs énergétiques comme l’éolien, le pétrole, la biomasse, le gaz naturel, le solaire et le charbon.

Les collaborateurs du Groupe, dont la plupart n’avaient jamais mis les pieds en Afrique, ont été séduits par la chaleur de l’accueil togolais.

Joseph Brandt pose devant le bâtiment du CEG d’Adamavo offert par ContourGlobal

Ils ont pu s’en rendre compte de visu en visitant le CEG d’Adamavo, près de Lomé, et le marché d’Abokopé. Des infrastructures financées en partie par la société américaine dans le cadre de ses actions sociales.

Au collège d’Adamavo, dont un bâtiment de 4 classes a été financé par ContourGlobal, les représentants de la société ont été reçus sous les vivas des 1.200 élèves et de leurs professeurs.

Même enthousiasme à Abokopé où les commerçantes disposent depuis deux ans d’un marché couvert offert par ContourGlobal.

Pour Joseph Brandt, le président du Groupe, l’engagement de sa société en faveur des populations qui vivent à proximité de la Centrale est naturel et se poursuivra avec de nouvelles initiatives dans le domaine de la santé, de l’éducation et des infrastructures publiques.

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.