L’investissement au cœur du rendez-vous de Blitta

14/10/2011
L’investissement au cœur du rendez-vous de Blitta

Le président Faure Gnassingbé réunit ce week-end à Blitta (région Centrale) les membres du « Togo Presidential Investment Advisory Council » (TPIAC), le Conseil sur l’investissement privé qu’il a créé en mars dernier.

Cette seconde réunion doit permettre au Togo d’affiner ses stratégies pour attirer l’investissement privé. Le TPIAC conseille et  oriente le gouvernement, mais le dernier mot revient aux autorités dans leurs choix.

Cette structure informelle est à la fois un centre d’analyse et un Think Thank ; une sorte de boîte à idées destinée à faire progresser le pays économiquement.

Deux questions seront soumises aux participants : comment améliorer le climat des affaires au Togo et comment accélérer la croissance économique et les investissements

Une belle brochette d’hommes d’affaires appartient au TPIAC,  Arnold Ekpe, le directeur général d’Ecobank, la française Anne Lauvergeon, ancienne patronne d’Areva, la sud-africaine Koosum Kalyan, CEO de Petmin, Juergen Schrempp, ex-dirigeant de Mercedes ou encore le Britannique Simon Murray qui a fait fortune en Asie. 

Toutes ces personnalités du monde des affaires peuvent apporter leur expertise et disposent d’un solide carnet d’adresses. Toujours utile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.