LFW : ultimes tests avant l'ouverture au trafic commercial

20/04/2016
LFW : ultimes tests avant l'ouverture au trafic commercial

Un investissement de 150 millions de dollars

Les derniers tests et réglages ont été réalisés mercredi sur le site de l’aéroport de Lomé où sera inaugurée dans quelques jours la nouvelle aérogare financée et construite par la Chine.

Les avions de la compagnie Asky ont manœuvré sur le parking. L’arrimage des passerelles aux appareils s’est réalisé sans problème particulier.

Les passerelles télescopiques permettront un débarquement plus rapide des passagers.

Les autorités aéroportuaires ont également vérifié le fonctionnement des sas de sécurité, des tapis de livraison des bagages et la fluidité à l’intérieur du bâtiment.

Une fois inaugurée, l’aérogare sera ouverte au trafic commercial. Toutes les compagnies desservant Lomé l’utiliseront, Asky, Air France, Brussels Airlines, …

Le bâtiment d’une superficie de 21.000 m2 comporte 3 niveaux : départs, arrivées et transit. 

Pour le confort des passagers et la rapidité des embarquements et des débarquements, 5 passerelles télescopiques d’accès aux avions ont été installées afin d’éviter les stationnements au large.

Dans le hall principal, 24 comptoirs d’enregistrement seront à la disposition des passagers.

Du coté du contrôle de police, de douane et de sécurité, 14 boxes ont été prévus. Les files interminables sous une chaleur écrasante ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. 

La zone de livraison des bagages comportera 3 carrousels et un autre pour le hors-gabarit.

Salons VIP, business lounge, restaurants et galerie duty free; tout a été prévu pour le confort et les loisirs des passagers.

L’aéroport de Lomé accueille 450.000 passagers par an ; ce chiffre passera à 1,5/2 millions avec les nouvelles installations.

Le parking avion a été étendu pour recevoir 15 appareils gros porteurs. Un second taxiway (voie de dégagement permettant aux avions de quitter la piste rapidement) a été construit et l’actuel allongé. Un dispositif qui devrait faire gagner 30 à 40% pour les décollages et les atterrissages. 

Ce projet d’un montant de 150 millions de dollars, réalisé grâce à un prêt de l’Exim Bank of China, prévoit aussi l’extension de la zone de fret qui passera de 15.000 à 50.000 tonnes traitées annuellement.

De fait, la plateforme aéroportuaire togolaise connaît un accroissement du trafic depuis 5 ans. La création d’Asky et les multiples liaisons opérées depuis Lomé par Ethiopian Airlines ont boosté les activités.

Le Togo est devenu une Hub de transit vers la sous-région et, au-delà vers l’Afrique centrale.

Une situation qui n’a pas échappé à certaines compagnies prêtes à tirer profit d’une clientèle captive. L’ouverture de la nouvelle aérogare ne pourra qu’entraîner leur adhésion. On parle d’Egypt Air et de Turkish Airlines.

Ethiopian Airlines ouvrira début juillet une liaison non-stop entre Lomé et New York (JFK).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).