La BAD efface presque tout

16/04/2008
La BAD efface presque tout

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, est arrivé mardi à Tunis pour y rencontrer les dirigeants de la Banque africaine de développement (BAD). Pas une visite de routine mais un rendez-vous essentiel qui a vu la signature d'un mémorandum sur l'apurement de la dette du Togo à l'égard de l'institution. Une dette estimée à 10 milliards de FCFA.

Selon M. Ayassor, après cet apurement, le reliquat est de quelque 105 millions de FCFA.« Cette décision ouvre la voie à un réengagement de la BAD au Togo pour appuyer des projets socio- économiques », a expliqué le ministre de l'Economie.

« Je suis heureux d'indiquer que notre pays a engagé des négociations avec les institutions internationales. Elles évoluent d'une façon satisfaisante. Si tout va comme prévu, le FMI va tenir sa réunion le 21 avril pour adopter le  programme que nous avons signé en décembre dernier à Lomé, et je voudrais saisir cette occasion pour dire que le Togo se félicite de l'aboutissement heureux de ce processus avec le Fonds» a déclaré à Tunis le ministre à republicoftogo.com 

Le FMI et la Banque mondiale ont repris leur coopération avec le Togo l'année dernière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

L’aéroport de Lomé teste une alternative au GPS

Tech & Web

Un nouveau  système de positionnement par satellite baptisé ‘Galileo’ sera déployé d’ici 2020 dans les aéroports africains.