La BAD s'engage contre la vie chère

03/05/2008
La BAD s'engage contre la vie chère

Environ 135 millions d'Africains seront touchés par la crise provoquée par la flambée des prix des produits alimentaires, a indiqué vendredi le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, annonçant des mesures pour le secteur agricole. "Nous estimons que près de 135 millions de personnes courrent des risques très sérieux, dans une douzaine de pays d'Afrique" a-t-il déclaré lors d'un point de presse à Tunis, siège provisoire de la BAD.

M. Kaberuka qui s'exprimait à l'issue d'une réunion du Conseil d'administration, a estimé à 36 millions de tonnes de céréales le déficit alimentaire en Afrique.Seront particulièrement affectés les pauvres en zones urbaine, les mères et les enfants en bas âge, les personnes âgées et celles qui vivent avec le virus du sida, a-t-il ajouté.

Les plus vulnérables parmi les pays, sont ceux qui connaissent une forte urbanisation, ceux qui dépendent fortement des importations des produits alimentaires et ceux qui sortent d'un conflit.

Douze pays particulièrement menacés ont été identifiés pour des mesures d'appui supplémentaires, notamment le Cap Vert, la Guinée, la Gambie, Djibouti, l'Egypte, le Soudan, la RDC et le Tchad.

Au rang de ces mesures décidées vendredi, l'engagement de 1 milliard de dollars supplémentaires pour appuyer le secteur agricole en Afrique, en plus de 3,8 milliards qui lui sont déjà consacrés.

Le Togo n'échappe pas à la flambée des prix. Le gouvernement a pris un certain nombre de mesures pour veiller à enrayer la hausse. En outre, priorité a été donnée pour une relance et une modernisation du secteur agricole.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !