La BID va aider à la relance du phosphate

30/09/2007
La BID va aider à la relance du phosphate

Le vice-président de la Banque Islamique de développement (BID) Amadou Boubacar Cissé a été reçu vendredi au Palais présidentiel à Lomé par le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé.

M.Cissé est allé faire le point des relations entre son institution  et le Togo concernant, notamment le prêt accordé au pays pour relancer le secteur du phosphate largement sinistré.La BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA au Togo, afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est aujourd'hui sinistré, la production ayant chuté de plus de moitié en 10 ans.

 Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la BID au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.