La BID va aider à la relance du phosphate

30/09/2007
La BID va aider à la relance du phosphate

Le vice-président de la Banque Islamique de développement (BID) Amadou Boubacar Cissé a été reçu vendredi au Palais présidentiel à Lomé par le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé.

M.Cissé est allé faire le point des relations entre son institution  et le Togo concernant, notamment le prêt accordé au pays pour relancer le secteur du phosphate largement sinistré.La BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA au Togo, afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est aujourd'hui sinistré, la production ayant chuté de plus de moitié en 10 ans.

 Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la BID au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.