La BID va aider à la relance du phosphate

30/09/2007
La BID va aider à la relance du phosphate

Le vice-président de la Banque Islamique de développement (BID) Amadou Boubacar Cissé a été reçu vendredi au Palais présidentiel à Lomé par le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé.

M.Cissé est allé faire le point des relations entre son institution  et le Togo concernant, notamment le prêt accordé au pays pour relancer le secteur du phosphate largement sinistré.La BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA au Togo, afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est aujourd'hui sinistré, la production ayant chuté de plus de moitié en 10 ans.

 Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la BID au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.