La BIDC souhaite coopérer avec les entreprises françaises

06/11/2009
La BIDC souhaite coopérer avec les entreprises françaises

La Banque d'Investissement et de Développement de la Cédéao (BIDC) entend renforcer sa coopération avec les entreprises françaises dans le domaine des infrastructures, des transports, des télécommunications et del'énergie en faveur des Etats membres. C'est ce qu'a indiqué jeudi Christian Adovelandé, le président de la BIDC en recevant une délégation d'hommes d'affaires conduite par Jean-Yves Paré, conseiller économique et commercial de l'ambassade de France au Togo.

"Les entreprises françaises disposent du savoir-faire et de la compétence nécessaires en matière de business en Afrique", a expliqué M. Paré.L'objectif de l'institution financière, dont le siège est à Lomé, est de contribuer à l'essor économique de l'Afrique de l'Ouest à travers le financement des projets et de programmes de la Cédéao et du Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique).

La BIDC souhaite devenir la première banque régionale de financement de l'investissement et de développement dans la zone Uemoa, une puissante institution financière de promotion et de financement du secteur privé et un instrument de lutte contre la pauvreté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).