La BM met en garde contre la volatilité des prix

26/01/2009
La BM met en garde contre la volatilité des prix

A la veille de la réunion de Madrid sur la crise alimentaire, la Banque mondiale (BM) a souligné dimanche qu'en dépit de la baisse récente du prix des denrées, des millions de personnes à travers le monde continuaient à souffrir de la volatilité des prix.

"Les prix de l'alimentation, combinés à l'impact de la crise financière, ne font qu'aggraver les difficultés du monde en développement", a déclaré la directrice générale de la BM Ngozi Okonjo-Iweala, qui doit participer lundi et mardi à une réunion avec les représentants de 95 pays invités par le gouvernement espagnol à tenter de concrétiser les engagements pris lors du sommet de la FAO en juin 2008 à Rome contre la crise alimentaire."Nous nous attendons à ce que la grande volatilité des prix se poursuive, et que les pauvres soient les plus durement touchés, puisqu'ils consacrent la moitié de leurs revenus à l'alimentation", a ajouté Mme Okonjo-Iweala, citée dans un communiqué.

La Banque mondiale fait valoir notamment que les consommateurs ne bénéficient pas toujours de la baisse des matières premières. Dans le cas du maïs, dont le cours mondial a chuté de 32% en un trimestre, le prix n'a baissé que de 1% pour les consommateurs de Mombasa (Kenya).

La Banque mondiale souligne que 13 millions de personnes ont déjà bénéficié d'aide depuis mai, à travers des centres de distribution, des systèmes de rémunération, et la distribution de semences et d'engrais à de petits exploitants, notamment au Kirghizstan, au Tadjikistan, en Somalie, au Niger, en Ethiopie et au Togo.

Encore 700 millions de dollars seront consacrés à ce programme dans les six mois à venir, après 500 millions déjà dépensés.

En outre la Banque a décidé de porter de 4 à 6 milliards de dollars annuels jusqu'en 2010 ses prêts destinés à l'agriculture et à l'alimentation. D'ici juillet, l'institution multilatérale prévoit d'approuver 4 milliards de dollars de nouveaux projets, sans compter un autre milliard débloqué par la Société financière internationale (IFC/SFI).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.

La Chambre consulaire régionale va déménager

Uemoa

La Chambre consulaire régionale de l’UEMOA aura dans 30 mois un nouveau siège à Lomé.

La Chine va moderniser la télévision publique

Coopération

La Chine va financer pour 3,5 milliards de Fcfa la modernisation de la télévision publique (TVT) et dans une moindre mesure celle de Radio Lomé.