La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

26/10/2017
La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

Le manque à gagner est énorme pour la compagnie

La Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) a accordé jeudi un prêt de 5 milliards de Fcfa à la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET). 

L’argent servira, d’une part, à moderniser le réseau et d’autre part à combattre les branchements anarchiques baptisés ‘toiles d’araignées’ qui font perdre des milliards à l’opérateur.

Mais l’objectif, à terme, est que les pirates deviennent des clients et optent pour des raccordements légaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.