La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

26/10/2017
La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

Le manque à gagner est énorme pour la compagnie

La Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) a accordé jeudi un prêt de 5 milliards de Fcfa à la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET). 

L’argent servira, d’une part, à moderniser le réseau et d’autre part à combattre les branchements anarchiques baptisés ‘toiles d’araignées’ qui font perdre des milliards à l’opérateur.

Mais l’objectif, à terme, est que les pirates deviennent des clients et optent pour des raccordements légaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.