La Chine va contourner les obstacles

27/04/2009
La Chine va contourner les obstacles

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, a effectué mi-avril une visite de travail en Chine, axée principalement sur la questions des infrastructures et, notamment, de la rénovation du réseau routier togolais. L'absence d'entretien pendant de longues années et les intempéries ont mis à mal les routes nationales, les départementales et les chemins ruraux. Cette situation a des conséquences économiques importantes pour le Togo et pour l'ensemble trafic inter-régional.

Les transporteurs utilisent les routes togolaises pour se rendre au Ghana, au Niger, au Burkina ou au Bénin. A Beijing, M. Ayassor a rencontré les responsables de l'Exim Bank, une banque publique spécialisée dans le financement de projets de développement, notamment en Afrique. Republicoftogo.com : Qu'avez-vous convenu avec l'Exim Bank lors de vos discussions à Beijing ?

Adji Othèth Ayassor :

J'ai rencontré en Chine le président de la banque d'import-export, l'Exim Bank. Nous avons évoqué le projet de voie rapide permettant le contournement de Lomé ; une route à double voie qui va ceinturer la capitale et désengorger le trafic urbain. L'axe prévu partira du port pour arriver à la frontière Togo-Ghana au niveau de Nouépé, en passant par le Golf club de Lomé sur la nationale 1.

Nous avons également parlé d'autres projets de financement concernant la rénovation de la nationale 1. Il y a d'abord le contournement d'Aléjo. La montagne est un obstacle majeur pour les gros porteurs, les Titans qui utilisent cet axe.

Le gouvernement a décidé de financer la construction d'une route contournant cette zone dangereuse. Un second contournement est aussi prévu à Bafilo et à Défalé.

Il y a également la portion de route qui va de Cinkassé à la frontière du Burkina.

Tous ces investissements représentent un montant de près de 85 milliards de Fcfa.

Nous sommes parvenus à un accord sur l'essentiel avec Exim Bank. Le vice-président de la banque se rendra d'ailleurs à Lomé le 14 mai prochain et nous devrions à cette occasion finaliser la convention de financement.

Une autre convention sera signée concernant cette fois Togo Telecom (l'opérateur public, ndlr).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.