La Diaspora plébiscite le cash to goods

06/09/2016
La Diaspora plébiscite le cash to goods

Transfert de valeur marchande

Spécialiste du transfert d’argent en ‘cash to goods’ vers l’Afrique, la start-up française Afrimarket, déjà présente au Togo, vient de boucler un nouveau tour de table de 10 millions d’euros.

Cette société met en ligne de nombreux produits, à acheter directement sur le site ou par téléphone. Elle gère également la livraison dans les pays où elle est présente. 

Le nouvel apport va lui permettre de renforcer son implantation en Afrique de l’Ouest.

Parmi les nouveaux investisseurs, à signaler la présence de Proparco, la filiale de l'Agence française de développement (AFD).

Au Togo, Afrimarket propose des produits alimentaires, des boissons, de la high tech, des meubles, de la peinture ou encore du gravier.

La diaspora togolaise joue un rôle prépondérant dans le processus de développement. Au travers des investissements qu’elle y effectue (dans l’immobilier, le commerce…) ou par des transferts réguliers de fonds, elle est un acteur central du soutien durable apporté à des millions de familles dans le besoin. 

Aux cotés des opérateurs historiques qui interviennent sur ce segment des transferts de fonds (Western Union, Ria, Sigue, …), de nouveaux acteurs se positionnent désormais comme des alternatives crédibles. 

Nouveau concept

Si jusque là, le segment du transfert d’argent n’était réservé qu’à des opérateurs de « cash-to-cash », un nouveau concept est en train d’éclore, celui du ‘cash-to-goods’.

Après avoir analysé l’utilisation des fonds transférés par les membres de la Diaspora et observé que ceux-ci étaient principalement consacrés à l’achat de nourriture ainsi qu’à des dépenses d’éducation ou de santé, certaines startups ont décidé de se lancer sur un créneau original : exit les sommes d’argent envoyées moyennant des frais de transfert élevés et dont l’expéditeur n’est pas en mesure de contrôler l’utilisation. 

Avec le cash to goods, lorsqu’une personne envoie de l’argent vers son pays d’origine, ce dernier assigne la somme à une dépense précise. Le destinataire ne touchera jamais l’argent en liquide mais se rendra dans un réseau de distributeurs partenaires où il pourra retirer directement le bien de consommation ou bénéficier du service pour lequel la somme a été envoyée. En résumé, le cash to goods permet de transférer de la valeur marchande sous forme de bons d’achats éligibles chez des commerçants choisis par l’expéditeur ou via un catalogue en ligne.

Accéder à Afrimarket Togo 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.