La NSCT vise les 200.000 tonnes

21/08/2013
La NSCT vise les 200.000 tonnes

Le Togo occupe la 45e place mondiale dans la production de coton-graine et la 5e dans la sous-région ouest-africaine, selon une étude réalisée de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture (FAO).

Longtemps sinistré, la filière tente de rebondir avec la création en 2009 de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), qui a succédé à la SOTOCO.

Les progrès sont patents, explique Kokou Djagni, le directeur général de la NSCT. 

Le mécanisme de fixation des prix basé sur les cours mondiaux, l’implication des producteurs, la mise en place d’une inspection générale, la comptabilité analytique et un audit interne renforcé, participent à la relance.

En 2010-2011, la production était de 46.000 tonnes, elle devrait atteindre 110.000 tonnes lors de la campagne 2013-2014. D’ici 10 ans, Kokou Djagni table sur 200.000 tonnes annuels et la transformation locale d’au mois 10% de la production.

Le secteur cotonnier contribue à environ 4,3% au produit intérieur brut (PIB).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.