La SFI cherche à élargir son portefeuille au Togo

11/06/2014
La SFI cherche à élargir son portefeuille au Togo

Jean-Philippe Prosper

Jean-Philippe Prosper, le vice-président de la Société financière internationale (SFI-Groupe Banque mondiale), vient d'achever une visite de travail de 3 jours au Togo. Il était accompagné par Franck Douamba, responsable de la Stratégie pour l’Afrique sub-saharienne.

La SFI est très présente au Togo au travers d'investissements significatifs dans la centrale thermique ContourGlobal, le terminal de transbordement de conteneurs en cours de construction au port de Lomé (LCT), la nouvelle cimenterie construite par Heidelberg Cement, Ecobank ou Transam (fabrication de cosmétiques.

Au Total, un portefeuille de 15 projets représentant environ 350 millions de dollars.

Mais la SFI n’est pas une entreprise charitable, elle entend générer, à terme, un retour sur investissements.

La Société financière internationale encourage le secteur privé national et étranger à investir au Togo dans les infrastructures, l’agri-business, les industries de transformation et de commercialisation, l’hôtellerie, les télécommunications, la micro-finance, les logements sociaux et universitaires, si possible dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). 

Toutes ces questions ont été évoquées par l’équipe de la SFI lors d’entretiens avec les autorités et avec les représentants du secteur privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.