La SFI cherche à élargir son portefeuille au Togo

11/06/2014
La SFI cherche à élargir son portefeuille au Togo

Jean-Philippe Prosper

Jean-Philippe Prosper, le vice-président de la Société financière internationale (SFI-Groupe Banque mondiale), vient d'achever une visite de travail de 3 jours au Togo. Il était accompagné par Franck Douamba, responsable de la Stratégie pour l’Afrique sub-saharienne.

La SFI est très présente au Togo au travers d'investissements significatifs dans la centrale thermique ContourGlobal, le terminal de transbordement de conteneurs en cours de construction au port de Lomé (LCT), la nouvelle cimenterie construite par Heidelberg Cement, Ecobank ou Transam (fabrication de cosmétiques.

Au Total, un portefeuille de 15 projets représentant environ 350 millions de dollars.

Mais la SFI n’est pas une entreprise charitable, elle entend générer, à terme, un retour sur investissements.

La Société financière internationale encourage le secteur privé national et étranger à investir au Togo dans les infrastructures, l’agri-business, les industries de transformation et de commercialisation, l’hôtellerie, les télécommunications, la micro-finance, les logements sociaux et universitaires, si possible dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). 

Toutes ces questions ont été évoquées par l’équipe de la SFI lors d’entretiens avec les autorités et avec les représentants du secteur privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.