La Zone franche pourrait changer de modèle

06/12/2008
La Zone franche pourrait changer de modèle

La Société d'administration de la Zone franche (SAZOF) souhaite améliorer le cadre juridique de cette structure près de vingt ans après sa création afin de l'adapter aux exigences économiques du Togo et de son environnement international, indique samedi l'agence Xinhua. Le Sazof vient d'organiser des journées portes-ouvertes au cours desquelles plusieurs conférences se sont déroulées.

Le conseiller juridique de la SAZOF, Sitty Anani, estime que des évolutions sont indispensables. Elles sont à l'étude et seront soumises au gouvernement.Plusieurs facteurs doivent être pris en compte comme l'environnement concurrentiel, la pause fiscale accordée lors d'une implantation, la question du certificat de conformité de l'environnement, les conditions d'écoulement des 20% de la production sur le territoire douanier et les exportations.

Pour M. Anani, le concept de zone franche tel qu'il avait été élaboré en 1989 doit nécessairement évoluer pour se rapprocher des modèles existants en Chine, à Maurice ou en Tunisie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.