La bible du business au Togo

01/07/2016
La bible du business au Togo

Des handicaps mais de nombreux atouts

C’est le groupement professionnel qui pèse le plus lourd et dont les avis et recommandations sont généralement pris en compte par les  pouvoirs publics.

L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) réunit les 52 plus importantes sociétés du pays (agro-alimentaire, industrie, services, banques, assurances, hôtellerie, transit et logistique, manutention portuaire, TP, etc…) pour un chiffre d’affaires annuel cumulé d’environ 691 milliards de Fcfa (en 2015) et plus de 10.000 emplois pour une masse salariale de 33 milliards.

Le montant des taxes et autres impôts versés par l’AGET est de près de 120 milliards de Fcfa.

Dans ce contexte, l’association à son mot à dire sur la façon dont le secteur privé doit évoluer.

Elle a publié en février 2016 un Livre blanc qui fixe le cadre de concertation avec les autorités et les grands axes à suivre pour renforcer l’économie. Des informations objectives et factuelles. 

‘Ce Livre blanc procède de la vision des grandes entreprises concernant le climat des affaires. Le Togo a la capacité de devenir un hub commercial, industriel et de services en Afrique de l’Ouest à condition d’éliminer les freins entravent encore l’essor de l’économie’, explique José Kwassi Simenouh, le président de l’AGET.

Vendredi lors d’une conférence de presse, l’association a présenté en détail le contenu de ce Livre.

Il situe le contexte macroéconomique et liste les problèmes susceptibles de constituer un handicap l’amélioration du climat des affaires : bureaucratie, incivisme, insécurité, inadéquation formation-emploi, fiscalité, foncier, etc…

Mais l’AGET veut positiver en évoquant le formidable potentiel de croissance qu’offrent des secteurs comme le tourisme, l’industrie et les services et veut contribuer à la relance économique.

Pour cela, le Livre blanc contient un certain nombre de recommandations destinées à la fois au gouvernement et aux milieux d’affaires.

L'AGET présente ce rapport comme la bible du business au Togo avec toutes les solutions pour réussir la création d’une entreprise ou pour assurer le développement de celles existantes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.