La campagne est lancée

17/01/2014
La campagne est lancée

La campagne d’achat du café-cacao vient de débuter. Elle est pilotée par le Comité de coordination café/cacao (CCFCC) qui regroupe producteurs, exportateurs et partenaires techniques. 

Les prix d’achat et d’exportation sont fixés sur la base des cours mondiaux.

Cette structure est placée sous la tutelle des ministères du Commerce et de l’Agriculture et sa mission est de superviser la commercialisation et de coordonner les activités des deux filières. Le Comité soutient également la production et la commercialisation via des actions de sensibilisation, la formation, la fourniture d’intrants et d’équipements.

Le CCFCC est présidé par Enselme Gouthon (photo), le président du Conseil des exportateurs 

La production de cacao se porte plutôt mieux grâce au lancement du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire(PNIASA). Depuis 5 ans, le Togo produit entre 11 et 13.000 tonnes par an. L’objectif est de parvenir 25.000 tonnes/an.

Les exportations de café ont de leur côté augmenté de 975% au premier trimestre 2013. Ce chiffre est spectaculaire, mais le niveau de commercialisation reste inférieur à ce qu’il était il y a un an à la même période. La demande internationale et les cours mondiaux sont les deux facteurs qui influent sur les exportations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.