La chute des prix du pétrole pèse sur les résultats

25/02/2016
La chute des prix du pétrole pèse sur les résultats

Croissance organique en Afrique

Le groupe français d'inspection et de certification Bureau Veritas, qui gère au Togo le Guichet unique du commerce extérieur (Seguce), a publié jeudi un bénéfice net 2015 en repli de 13,3%, à 255,3 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en hausse de 11,1% à 4,6 milliards d'euros. La marge opérationnelle ajustée a progressé à 16,7% (+0,1 point), en ligne avec les prévisions du groupe.

Le chiffre d'affaires a notamment été pénalisé par la baisse des activités exposées à la chute des prix du pétrole et des matières premières, ce qui a aussi conduit à des charges de restructuration et des dépréciations d'actifs à hauteur de 121 millions d'euros. Les activités liées au pétrole ne représentent toutefois que 13% du total du groupe.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net ajusté progresse de 8% à 420,3 millions.

La croissance organique dans la région Europe, Moyen Orient, Afrique, qui pèse pour près de la moitié du chiffre d'affaires, a atteint 5,3%, tirant profit d'initiatives commerciales lancées dès 2014 et d'une amélioration de la situation économique.

Le Guichet unique mis en place par Véritas au Togo , en partenariat avec les autorités, permet de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.