La faim justifie les moyens

05/06/2012
La faim justifie les moyens

Comment trouver des solutions durables au problème de la crise alimentaire qui touche de nombreux pays en Afrique de l’Ouest et particulièrement au Sahel ? Question à laquelle tenteront de répondre mardi à Lomé les  ministres de l’Agriculture, du Commerce et de l’Intégration régionale de la Cédéao et leurs homologues du Tchad et de la Mauritanie. Cette réunion est organisée en collaboration avec l’UEMOA.

De nombreux pays sont en situation déficitaire en raison d’une mauvaise récolte l’année passée. Mauritanie, Gambie, Tchad, Niger ou encore Sénégal ont accusé une baisse significative de leur production céréalière.

Plus de 7 millions de personnes sont en manque chronique de vivres dans la région Sahel, estime Thomas Yanga, le directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM).

Les participants à la réunion de Lomé souhaitent élaborer une stratégie de coordination régionale destinée à aider les pays en difficulté, mais également à sensibiliser la communauté internationale pour un engagement plus fort de sa part.

Rares sont les Etats de la Cédéao à dégager des surplus céréaliers. C’est le cas du Togo qui depuis deux ans est en mesure d’aider ses voisins en revendant une partie de ses stocks au PAM, chargé ensuite de la distribution.

Certes, les conditions météorologiques ont été favorables aux récoltes, mais c’est également le fruit de la politique agricole judicieuse initiée par le gouvernement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.