La filière bovine a de l’appétit

11/06/2013
La filière bovine a de l’appétit

Une étude commandée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation (FAO), la Cédéao en collaboration avec le gouvernement, fournit des pistes intéressantes pour relancer la filière bovine au Togo en déficit depuis de nombreuses années.

L’objectif est de créer un environnement favorable pour l’élevage et la production de lait afin de garantir la sécurité alimentaire, de réduire la pauvreté, de limiter les importations et de créer des emplois rémunérateurs.

Voilà pour la théorique. Côté pratique, c’est le ministère de l’Agriculture qui sera chargé de la mise en œuvre dans le cadre du Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire (PNIASA).  

L’élevage constitue la seconde source de revenus des populations rurales et représente 16,4% du PIB agricole et 6,73% au PIB national. 

Selon les données fournies par le ministère de l’Agriculture, les importations de viande et d’abats ont entraîné un coût en devises de l’ordre de 5 milliards de Fcfa en 2010. Et près de 5 milliards pour les importations de lait.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.