La formation n’est pas adaptée au marché du travail

03/10/2016
La formation n’est pas adaptée au marché du travail

Meilleure orientation

Le chômage qui frapperait les jeunes togolais serait en partie du aux filières de formation inadaptées au marché du travail et donc à la demande.

Constat dressé lundi par Edmond Comlan Amoussou, le directeur de l’Agence nationale de promotion de l’emploi (ANPE).

‘Nous avons aujourd’hui, un système de formation, de diplômes, de filières qui  sont aux antipodes des besoins réels. On ne va pas jeter la pierre aux responsables de l’enseignement public ou privé,  mais il faut reconnaître qu’ils proposent des formations complètement qui ne correspondent pas à ce qui est demandé par les employeurs’, a-t-il déclaré.

Selon lui, le choix de parcours d’enseignement adaptés permettra de réduire de 4% le taux de chômage et de sous-emploi.

Il faut orienter les jeunes vers les secteurs porteurs et les métiers y afférents, estime M. Amoussou. Il cite, notamment, les activités portuaires, l’économie bleue et les technologies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.