La formation n’est pas adaptée au marché du travail

03/10/2016
La formation n’est pas adaptée au marché du travail

Meilleure orientation

Le chômage qui frapperait les jeunes togolais serait en partie du aux filières de formation inadaptées au marché du travail et donc à la demande.

Constat dressé lundi par Edmond Comlan Amoussou, le directeur de l’Agence nationale de promotion de l’emploi (ANPE).

‘Nous avons aujourd’hui, un système de formation, de diplômes, de filières qui  sont aux antipodes des besoins réels. On ne va pas jeter la pierre aux responsables de l’enseignement public ou privé,  mais il faut reconnaître qu’ils proposent des formations complètement qui ne correspondent pas à ce qui est demandé par les employeurs’, a-t-il déclaré.

Selon lui, le choix de parcours d’enseignement adaptés permettra de réduire de 4% le taux de chômage et de sous-emploi.

Il faut orienter les jeunes vers les secteurs porteurs et les métiers y afférents, estime M. Amoussou. Il cite, notamment, les activités portuaires, l’économie bleue et les technologies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.